Pompeàeaucom
 
pompage de l'eau pour fontaines de jardin et autres usages

 

Réseau Renouvelable | Contact |Annoncer sur ce site

Accueil

débit et pression

hauteur manométrique totale

Pompes de surface vs. pompe immergée

pompe de relevage : Différents types

équipements annexes

Pompes solaires

Voir également

Pompes de filtration

La ventilation

Derniers articles

aménagement

L'aménagement paysager

 

La ventilation dans les logements

La ventilation d’un logement a pour objectifs :

- d’apporter un air de qualité indispensable à la respiration et à la santé des occupants,
- d’éviter l’accumulation des mauvaises odeurs, gaz toxiqueset pollutions diverses,
- d’assurer l’hygiène du bâti, notamment contre les moisissures,
- de contribuer à l’économie de consommation d’énergie pour le chauffage
- de satisfaire à des critères desécurité (alimentation et évacuation de sappareils de chauffage), et à des normes anti-incendie et de confort acoustique.

credit photo : Système de ventilation Joliette

Depuis 1982, une ventilation naturelle ou mécanique est obligatoire dans tout logement neuf.
Parallèlement, comme le dit le site Marois Climatisation, les différentes réglementations thermiques ont eu pour but de diminuer la consommation énergétique des logements, alors que la ventilation représentait plus de 50 % des déperditions d’un logement avant 1974, elle n’en représente plus aujourd’hui que de 15 %.

Histoire de la ventilation dans l'habitat

Dans les logements anciens, aucune ventilation n’était prévue lors de leur construction. Seuls le défaut d’étanchéité des menuiseries et l’ouverture des portes assuraient un transfert d’air minimal, mais souvent inadapté. À partir de 1958, le Code de la Construction a imposé la ventilation naturelle des pièces de service par grilles, avec entrées d’air en partie basse et sorties en partie haute, la perméabilité des huisseries dans les pièces principales complétant le dispositif. Ce système, basé sur le tirage thermique, n’était pas satisfaisant, car souvent insuffisant en été et excessif en hiver. En 1965, une enquête du CSTB sur le parc HLM français a fait apparaître les dégâts liés aux moisissures dues à un renouvellement d’air insuffisant. Le CSTB a alors mi sen place le principe de la Ventilation Mécanique Controlée (VMC), dont le principal avantage est d’assurer un balayage permanent des locaux sans être dépendant des conditions atmosphériques extérieures. En 1969, un arrêté ministériel a modifié la réglementation pour permettre la ventilation des pièces principales et mieux équilibrer les débits d’air. Il impose notamment un tirage mécanique dans les cuisines des maisons individuelles. Dans les années 1970, au moment de la crise de l’énergie, on assista à un brusque recul : pour diminuer les échanges caloriques et réduire au maximum les dépenses d’énergie, l’étanchéité des locaux devait être renforcée et les débits minimum de renouvellement abaissés. Moins ventiler fut alorssynonyme de moins dépenser, mais cette maxime ne tardera pas à accélérer la dégradation du bâti par le phénomène de condensation. C’est à cette époque, et pour répondre aux mêmes soucis économiques, que la ventilation double flux , avec récupération de chaleur apparaît sur le marché. Enfin, depuis 1982, une nouvelle réglementation est en place, fixant les débits à extraire pour chaque type de logement, en fonction du nombre de pièces.

 
Pompe à eau .com        |      Mentions légales       |      
Copyright © 2007-2011 Pompeaeau.com